Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


17 janvier 1951 - Arrêté n° 49 nommant une commission de recensement de la population autochtone du Territoire
Art. 1 - Il est institué dans le Territoire de la Côte Française des Somalis et Dépendances, une commission de recensement qui est chargée d’arrêter définitivement la liste des personnes recensées dans le Territoire.
Art. 2 - Cette commission est composée comme suit :
- Pour l’agglomération urbaine de Djibouti :
Le Commandant de Cercle ou son adjoint, Président
Le Chef de quartier intéressé
Huit notables dont 2 Issas, 2 Danakil, 1 Gadabourcy, 1 Abérawal et 2 Arabes.
Un fonctionnaire désigné par le Gouverneur remplira les fonctions de secrétaire.
- Pour l’intérieur du Cercle de Djibouti et dans les autres Cercles :
Le Commandant de Cercle ou son adjoint, Président
Le chef de tribu, chef de fraction
Deux notables pris dans la fraction recensée.
Art. 3 - La Commission se réunit sur convocation du Commandant de Cercle.
Après avoir procédé aux enquêtes nécessaires à la vérification des personnes recensées, elle affirme l’identité des autochtones citoyens français qui, jusqu’ici, n’avaient pu la faire établir par les moyens mis à leur disposition.
Art. 4 - Les autochtones âgés de plus de 18 ans dont la qualité de citoyen français a été affirmée par la Commission, recevront une carte d’identité délivrée par le Commandant de Cercle et conforme au modèle joint au présent arrêté.
Art. 5 - Les personnes en possession d’un jugement supplétif de naissance seront recensées de plein droit parmi les citoyens français.
Il en est de même pour les personnes dont la naissance aura été régulièrement enregistrée à l’Etat-civil autochtone.
Art. 6 - Les personnes convaincues de fausses déclarations lors de leur inscription sur les recensements du Territoire pourront être punies d’une amende de 1 à 1200 francs et d’un emprisonnement de 1 à 15 jours, ou de l’une de ces deux peines seulement.
Art. 7 - Le présent arrêté sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.
Référence
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc299, mis en ligne le 23 avril 2020, dernière modification le 23 avril 2020, consulté le 20 octobre 2020.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !