Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


10 juillet 1901 - Protocole franco-italien sur les frontières
La commission spéciale visée par l'article 2 du Protocole signé à Rome, le 24 janvier 1900, entre la France et l'Italie, au sujet de la frontière délimitant leurs possessions respectives dans la région côtière de la mer Rouge et du golfe d'Aden, ayant achevé, sur les lieux, le travail dont elle avait été chargée, et le dit Protocole devant maintenant être complété d'après les résultats de ce travail, les soussignés dûment autorisés à cet effet ont stipulé ce qui suit:
La ligne de frontière stipulée par l'article 1 du Protocole du 24 janvier 1900 a son point de départ à la pointe extrême du ras Doumeirah; elle s'identifie ensuite avec la ligne de partage des eaux du promontoire de ce nom; après quoi, à savoir après le parcours d'un kilomètre et demi, elle se dirige en droite au point, sur le Weima, marqué Bisidiro dans la carte ci-annexée.
A partir de Bisidero, la ligne se confond avec le thalweg du Weima, en le remontant jusqu'à la localité que la carte ci-annexée nomme Daddato, cette localité marquant ainsi le point extrême de la délimitation franco-italienne établie par le susdit Protocole du 24 janvier 1900.
En foi de quoi, le présent Protocole a été dressé et signé en double exemplaire.
Fait à Rome, le 10 juillet 1901.

Prinetti, ministre des affaires étrangères de S. M. le Roi d'Italie
Camille Barrère, ambassadeur de France
Référence ASMAI 179/7-57; ANOM 2E2
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc93, mis en ligne le 5 novembre 2010, dernière modification le 30 décembre 2012, consulté le 16 décembre 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !