Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


20 mars 1897 - Convention franco-éthiopienne sur le Nil blanc
Entre Sa Majesté Ménilek II, Roi des Rois d’Ethiopie, et Monsieur Lagarde, Ministre plénipotentiaire, représentant du gouvernement de la République française, officier de la Légion d’honneur, Grand Croix de l’ordre impérial d’Ethiopie, il a été convenu ce qui suit :
Art. 1er - Sa Majesté l’empereur d’Ethiopie établissant son autorité sur la rive droite du Nil blanc à partir du 14e degré vers le sud, aidera autant que possible les agents du gouvernement français qui seront sur la rive gauche entre le 14° et 6°30. Par réciprocité, le gouvernement français aidera autant que possible Sa Majesté l’empereur d’Ethiopie pour lui permettre de se maintenir solidement sur le Nil.
Art. 2 - Le pavillon de Sa Majesté flottera sur la rive droite et le pavillon français sur la rive gauche du Nil blanc. Les gardes des deux côtés se rendront service.
Art. 3 - Sauf le cas de voyage ou de paratriement de peu d’importance, les agents et soldats français ne devront pas s’établir sur la rive éthiopienne. Toutefois, en cas de péril pressant on pourra y passer sous laprotection de Sa Majesté. En ce cas le Choum de Sa Majesté le plus proche devra être aussitôt prévenu.
Art. 4 - Pour faciliter leur tâche, les deux gouvernements se communiqueront mutuellement tous les renseignements utiles concernant ces régions et agiront de concert en bonne et loyale amitié.
Ces arrangement restera secret pour le moment.
Fait à Addis Abeba le 12 megabit 1889 (20 mars 1897)

Sceau de Menelik
Signature et cachet de Lagarde
Référence MAE Traités. Éthiopie 18970039
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc77, mis en ligne le 20 octobre 2010, dernière modification le 20 octobre 2010, consulté le 18 octobre 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !