Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


18 juillet 1890 - Déclaration du «sultan de Gobad»
Je soussigné, Homed Loita, sultan de Gobad, déclare avoir pris connaissance du traité passé entre M. le gouverneur d’Obock, le sultan de Tadjourah et les notables du pays relativement à l’interdiction de la traite des esclaves. J’approuve l’interdiction de ce trafic en considération de l’amitié qui existe entre le gouvernement français et moi et j’observerai les clauses du traité.

Signé : Humed Loita, sultan de Gobad, empreinte de son cachet
Cela a été fait en présence du bey de Djibouti, Bourhane Abou-Baker et de Hassan Banebil, empreinte et cachet du bey.
[م]ن الواضع اسمي وختمي ‪(‬ill‪.)‬ حمد لعيته سلطان كوبهد اني ‪(‬ill‪.)‬ على التعهد
[…] جرا ما بين سعادة والي ابخ و سلطان تجره و عقالها في منع تجارة الرقيق
[…]ك قد وافق لدينا منع ذالك نطرً لما بيني و بين الدولة الفرنسا ‪(‬ill‪.)‬ من الصدا‪]‬قة‪[‬
[…] و نعمل بتلك الشروط

١٨ جنواري ١٨٩٠
حمد لعيته سلطان كوبهد
و ذالك بحضورنا […]تى
Original arabe, copie en français.
Référence MAE Traités. Éthiopie 18900019 (français), ANOM Traités 7 (arabe)
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc51, mis en ligne le 20 octobre 2010, dernière modification le 30 août 2011, consulté le 20 août 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !