Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


25 janvier 1887 - Déclaration du «sultan» de Rehayto
Moi, Houmed Ben Mohamed Diny, sultan de Rahitah, je déclare que ce que mes pères ont fait est très bien et je reconnais que le territoire de la colonie d’Obock s’étend de Ras-Ali à Ras-Douméra.
Enfin je désire que l’amitié qui a régné autrefois entre mes pères et le Gouvernement français règne désormais sincèrement entre nous.
Ecrit le 25 janvier 1887, en présence de Bourhane Afendi Abou Beker et d’Hasan Banebile.
Cachet et signature de : Houmed Ben Mohamed Diny, sultan de Rahitah.
Témoins :
Bourhane Abou Beker (signature et cachet)
Hasan Banebile
Pour traduction conforme, l’interprète militaire de la colonie. (signature).
Un feuillet plié en deux. Première page en français (traduction), 2e page blanche, 3e page en arabe.
Sur la copie arabe, ajout en rouge : «Vu, Obock le 25 janvier 1887, Le Commandant de la Colonie», signature et tampon.
Référence ANOM Traités 7
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc34, mis en ligne le 19 octobre 2010, dernière modification le 26 novembre 2010, consulté le 17 octobre 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !