Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


juillet 1964 - Décision de l'OUA sur les litiges entre Etats africains au sujet des frontières
Litiges entre Etats africains au sujet des frontières
OUA, AHG/Res. 16

La conférence des chefs d’Etat et de gouvernement, réunie au Caire RAU, pour sa première session du 17 au 21 juillet 1964,
Considérant que les problèmes frontaliers sont un facteur grave et permanent de désaccord,
Consciente de l’existence d’agissements d’origine extra-africaine visant à diviser les Etats africains,
Considérant en outre que les frontières des Etats africains, au jour de leur indépendance, constituent une réalité tangible,
Rappelant la création, à la deuxième session ordinaire du Conseil, d’un comité des Onze chargé d’étudier de nouvelles mesures de nature à renforcer l’unité africaine,
Reconnaissant l’impérieuse néessité de régler, par des moyens pacifiques, et dans un cadre purement africain, tous les différents entre Etats africains,
Rappelant en outre que tous les Etats membres se sont engagés aux termes de l’article VI de la Charte de l’Organisation de l’unité africaine à respecter scrupuleusement les principes énoncés au paragraphe 3 de l’article III de ladite charte,

1. Réaffirme solennelement le respect total par tous les Etats membres de l’OUA des principes énoncés au paragraphe 3 de l’article III de la Charte de ladite Organisation;
2. Déclare solennellement que tous les Etats membres s’engagent à respecter les frontières existant au moment où ils ont accédé à l’indépendance.
Référence Organisation de l'unité africaine, AHG/Res. 16, pp. 27-28.
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc264, mis en ligne le 7 juillet 2011, dernière modification le 14 juillet 2011, consulté le 18 décembre 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !