Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


1er juin 1901 - Arrêté supprimant la milice indigène
Le gouverneur de la Côte française des Somalis et dépendances,
Vu le déret du 18 juin 1884 rendant applicable à la colonie l’ordonnance du 18 septembre 1844;
Vu les arrêtés locaux des 27 septembre 1900 portant organisation de la milce indigènes chargée de la garde de la partie rurale du protectorat et en fixant la répartition;
Attendu que cette milice a été créée pour protéger les chantiers de travailleurs employés à la construction du chemin de fer;
Attendu que la voie étant achevée sur la partie française de son parcours, les chantiers ont été transportés en territoire abyssin, trop loin de la frontière pour que la protection de la milice puisse leur être de quelque utilité;
Que le rôe de celle-ci se borne par suite à la surveillance de la voie et des chantiers d’entretien, tâche qui pourrait être assurée par une simple milice rurale;
Le conseil d’administration entendu;

Arrête

Art. 1er - Le corps de milice indigène organisé par l’arrêté local du 27 septembre 1900 est supprimé.
Art. 2 - Le présent arrêté sera communiqué, enregistré, partour où besoin sera et publié au Journal officiel de la colonie.

Djibouti, le 1er juin 1900
A. Bonhoure
Référence Journal officiel de la Côte française des Somalis, 15 août 1901
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc258, mis en ligne le 8 février 2011, dernière modification le 8 février 2011, consulté le 17 octobre 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !