Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


3 février 1966 - Arrêté n° 66/14/SPCG portant création du poste administratif de Randa
Art. 1er - Il est créé dans le cercle de Tadjourah un poste administratif dont le chef lieu est Randa et dont les limites sont ainsi définies sur la carte au 1/100 000 du Cercle :
- au Nord, une ligne partant d’Eaygori à la limite du Cercle d’Obock au sud de Daddato, passant à 5 kilomètres au nord de Ass-Gueila, coupant la route de Randa à Dorra près de Biraéinto, aboutissant à Gali Eéla (situé au sud de Gaméla sur la piste chamelière menant du massif du Day à la plaine de Dodda);
- à l’Est, une ligne partant de Eaygori et aboutissant au point où l’oued Eado-Leyi quitte le Cercle d’Obock pour entrer dans celui de Tadjourah;
- au Sud, une ligne partant du point précité sur l’oued Eado-Leyi, passant par Afdati (à la jonction de la route de Tadjourah-Randa et de la route de Bankoualé tracée dans l’oued Aïboli), aboutissant au point d’eau d’Eddeyta (départ de la future bretelle menant de la route du Goubhet au Day);
- à l’Ouest, une ligne partant d’Eddeyta et aboutissant à Gali-Eéla.

Art. 2 - Le chef de poste de Randa percevra l’indemnité de 36 000 F par an pour frais de représentation prévue par arrêté n° 1175 du 3 septembre 1955.

Art. 3 - Le présent arrêté sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.
Référence Journal officiel de la CFS, 2/1966
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc230, mis en ligne le 20 novembre 2010, dernière modification le 20 novembre 2010, consulté le 21 août 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !