Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


22 mars 1956 - Arrêté n° 453 modifiant l'arrêté du 31 août 1946 sur l’organisation administrative du territoire
Art. 1er - Les dispositions des articles 1er et 3 de l’arrêté n° 1060 du 31 août 1946 sont modifiées et complétées comme suit :
Art. 1er - Au lieu de «Le Cercle de Tadjoura celui d’Obock et le secteur nomade de l’Alta»
lire
«Le cercle de Tadjoura : ceux d’Obock et de Dorra.»
Art. 3 - Ajouter
«5° Dorra : la partie du cercle de Tadjoura se trouvant au nord de la ligne brisée définie par les points : cote 990 (Ablissi Bara), mont Maro, cote 630 (est de l’oued Doubyé), puits de Hodmadi, cote 908 (Gaou), la mare d’As-Dorra, la cote 1175 (Koussourale), la cote 1225 (Kalla Assa sud), la cote 942 (Kalla Assa nord), le puits de Mendi, et à compter de ce lieu, la limite antérieurement tracée avec le poste d’Obock»
(Le reste sans changement.)
Référence
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc222, mis en ligne le 20 novembre 2010, dernière modification le 24 juin 2011, consulté le 17 octobre 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !