Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


25 février 1950 - Décision n° 250 sur le poste d’Oueah
Art. 1er - L’officier ou sous officier chef du poste militaire de Ouéah est chargé, dans un région s’étendant à l’intérieur des limites suivantes : passe d’entrée du Gubbet Karab, Kourtimalé, lisière sud du Bara Yer, Eyrolé, limite entre le cercle d’Ali-Sabieh et le Cercle de Dikhil, limite entre le Cercle d’Ali-Sabieh et le Cercle de Djibouti, Chebellé, Khor Ambado, côte sud du golfe de Tadjoura entre Khor Ambado et la passe du Gubbet Karab, du contrôle des tribus nomades dépendant des Cercle de Djibouti et de Dikhil pour le compte des Commandants de ces deux Cercles.
Art. 2 - Pour effectuer ce contrôle, le Chef de Poste de Ouéah sera assisté d’une section mobile de tirailleurs somalis munis d’un train chamelier.
Art. 3 - La présenté décision sera enregistrée et communiquée partout où besoin sera et insérée au Journal Officiel de la Colonie.
Référence ANOM 4E6/1
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc216, mis en ligne le 20 novembre 2010, dernière modification le 20 novembre 2010, consulté le 18 décembre 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !