Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


26 février 1947 - Arrêté n° 207 modifiant les quartiers de Djibouti
Vu la nécessité de nommer un chef de quartier pour seconder le Commandant de Cercle dans l’administration des habitants autochtones du quartier dit Européen.
Sur la proposition du Commandant de Cercle de Djibouti (…)

Art. 1er - L’arrêté n° 1004 du 3 octobre 1939 est modifié comme suit :
“Art. 2 - Il est créé dans le centre urbain de Djibouti un quartier dit “Européen”. L’agglomération indigène, ou Bender Djedid, est divisée en sept quartiers numérotés de 1 à 7.
A la tête de chaque quartier est placé un chef de quartier ayant autorité sur tous les habitants autochtones ou étrangers ne possédant pas le statut européen.
Ces chefs de quartier sont chargés plus spécialement de faire assurer la propreté, l’ordre et la tranquillité das leurs quartiers respectifs sous le contrôle du Commandant de Cercle. Ils sont placés sous l’autorité directe de ce fonctionnaire et sont responsables devant lui des actes de leur administration.
Art. 3 - Les huit quartiers ci-dessus désignés sont désignés comme suit :
- quartier dit “Européen” : délimité au nord par la Place Menelick, au sud par le Bender, à l’ouest par le boulevard Bonhoure, à l’est par le boulevard de Gaulle.
- Quartier 1 : sans changement.
- Quartier 2 : sans changement.
Le reste sans changement.

Art. 2 - Le présent arrêté sera enregistré et communiqué partout où besoin sera.
Référence Journal officiel de la CFS
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc213, mis en ligne le 20 novembre 2010, dernière modification le 20 novembre 2010, consulté le 20 août 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !