Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


5 janvier 1943 - Arrêté n° 10, réorganisant les circonscriptions
Vu l’arrêté n° 57 du 19 janvier 1939 portant réorganisation territoriale de la Côte française des Somalis;
Vu les textes subséquents, notamment l’arrêté n° 1352 du 31 décembre 1939 et l’arrêté du 17 novembre 1942;
La commission nommée par décision n° 2 du 2 janvier entendue;

Arrête

Article 1 - La colonie de la Côte Française des Somalis et dépendances comprend les circonscriptions ci-après :
1/ Cercle de Djibouti
2/ Cercle de Dikhil
3/ Cercle de Tadjoura
Le cercle de Dikhil comprend les postes administratifs d’Ali-Sabieh et d’As Ela et le secteur nomade du Hanle.
Le cercle de Tadjoura comprend les postes administratifs d’Obock et le secteur nomade de l’Alta.

Article 2 - Les limites du cercle de Djibouti sont les suivantes : Khor Ambado - le coude de l’oued Wea situé à 2 kms du sud-ouest du signal Bouet - le confluent des oueds Wea et Chabelley - le signal du Guissi - la ligne Guissi-Goubet (cote 209) prolongée jusqu’à la frontière du Somaliland.
Les îles Waramous, Moucha et Maskali sont rattachées au cercle de Djibouti.

Article 3 - Les limites entre les cercles de Dikhil et de Tadjoura sont les suivantes : le fond de la baie qui fait face à la petite île du Diable - la falaise bordant au sud l’oued Kadda Garraitou - l’embouchure de l’oued Gassaïle - la ligne de partage des eaux entre l’oued Haka et l’oued Gassaïle - la ligne de crète du Garbi - la cote 1036 - le bord supérieur de la falaise qui domine au nord la plaine de Hilou - la cote 756 - la ligne de partage des eaux entre les bassins du Birt Ela et de Alol, prolongée jusqu’à la frontière de la colonie.
Les îles du Diable sont rattachées au cercle de Dikhil.

Article 4 - Les limites ouest du poste administratif d’Ali Sabieh sont les suivantes : partant du confluent de l’oued Chabelley et de l’oued Wea : l’oued Chabelley - l’oued Boulle jusqu’au sud du signal de Boulle (cote 523) - le signal d’Eyrole (cote 883,3) - le signal Guelemi (cote 831) - le piton situé à 500 m environ du sud-est de l’intersection de la route Djibouti-Dikhil avec l’oued Mouloud Yar - la ligne cote 832 - cote 909 - prolongée jusquà la frontière.

Article 5 - Les limites du poste administratif d’As Ela sont les suivantes : une ligne sud-nord entre la frontière et la cote 389, sur l’oued Dourdour, à environ cinq kilomètres au nor d-est de Sankal - la cote 467 (signal de Diksa Dere) - la cote 431 - la ligne signal de Karbilli - cote 709 prolongée jusqu’au lac Abbe.

Article 6 - Les limites du poste administratif d’Obock sont les suivantes : Les thalwegs de l’oued Oroborou et de l’oued Haloum, de l’embouchure du premier à la tête du second, à environ un kilomètre à l’ouest de Gawe - la cote 1115, au nord de Sismo - la cote 991 (Roure) - l’extrêmité sud du ravin de l’oued Karri - le thalweg de cet oued - puis celui de l’oued Weima jusqu’à Daddato.

Art. 7 - Sont abrogées toutes dispositions contraires au présent arrêté, et notamment celles des arrêtés susvisés du 19 janvier 1939, du 31 décembre 1939, et du 17 août 1942.

1rt. 8 - Le présent arrêté sera enregistré et publié au Journal officiel de la colonie.
Contradiction sur la date de l’arrêté de 1942. Le bon est au 17 novembre.
Référence ANOM 2A/41
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc206, mis en ligne le 20 novembre 2010, dernière modification le 23 novembre 2010, consulté le 28 juin 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !