Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


21 août 1940 - Arrêté n° 746 sur la limite entre les cercles de Djibouti et d’Ali-Sabieh
Art. 1 - En vue de faire coincider les limites actuelles des cercles de Djibouti avec celles des secteurs de couverture, les limites entre ces deux cercles seront les suivantes :
- Dorale (fond de la baie);
- le ponceau situé à environ 2 kilomètres au sud-ouest de la station de Chébéllé;
- voie ferrée jusqu’à Holhol (Holhol faisant partie du cercle de Djibouti);
- oued Holhol jusqu’à la frontière anglaise.
Art. 2 - Sont abrogés toutes dispositions contraires au présent arrêté, et notamment les limites des cercles de Djibouti et d’Ali-Sabieh fixées par l’arrêté n° 57 du 19 janvier 1939.
Art. 3 - Le présent arrêté sera enregistré et publié au Journal officiel de la colonie.
Rapporté par un arrêté du 9/10/1941.
Selon ANOM, Affaires politiques 698/3, passation de pouvoir du cercle d'Ali Sabieh, 21/5/1941, il «a été pris parce qu’on avait oublié l’existence [de celui du 31/12/1939], qu’il n’abroge pas implicitement. Il abouti à des frontières bizarres (…) et rattache de façon inattendue le village de Hol Hol au poste de Loyada. Il n’a jamais été appliqué.»
Référence
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc201, mis en ligne le 20 novembre 2010, dernière modification le 20 novembre 2010, consulté le 28 juin 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !