Tracer des frontières à Djibouti

Hommes et territoires aux XIXe et XXe siècles - Corpus de textes


28 juillet 1935 - Arrêté concernant le survol du territoire de la CFS
Art. 1 - Le survol du territoire de la Côte française des Somalis est intedit au-dessus d’une zone délimitée par un cercle de 20 kilomètres de rayon ayant Djibouti pour centre.
Il est prévu, dans cette zone, deux itinéraires concernant respectivement :
a) Les aéronefs signalant leur passage à Djibouti mais n’atterissant pas;
b) les aéronefs atterissant sur l’aéroport douanier de Djibouti.
Dans le premier cas (alinea a) : suivre pendant la traversée de la zone interdite l’axe Ambouli-Tadjoura ou Tadjoura-Ambouli à l’altitude obligatoire de 500 mètres.
Dans le second cas (alinea b) : aborder la zone interdite en suivant la voie ferrée du chemin de fer franco-éthiopien de Djibouti à Addis Abeba et la suivre à l’altitude obligatoire de 500 mètres. Exécuter les tours de pistes à l’altitude maxima de 200 mètres.
Art. 2 - Le commandant supérieur des troupes est chargé de l’exécution du présent arrêté qui sera enregistré, publié et communiqué partout où besoin sera.
Référence Journal officiel de la CFS, 7/1935
Pour citer ce document djibouti.frontafrique.org/?doc187, mis en ligne le 20 novembre 2010, dernière modification le 20 novembre 2010, consulté le 23 septembre 2017.

Valid XHTML 1.0 Transitional   CSS Valide !